L'immobilier à Avignon
25 Nov

Votre agence immobilière de Cavaillon vous explique comment investir pour votre retraite !

Tout le monde le sait : préparer sa retraite est aujourd’hui un impératif. Les pensions ne cessent de diminuer, il faut donc trouver des solutions pour générer un revenu complémentaire et pouvoir ainsi améliorer son niveau de vie, une fois à la retraite. Ceci vous intéresse ? Que font les Français pour préparer l’avenir ? Votre agence immobilière de Cavaillon vous livre les résultats d’une enquête Ifop instructive !
De plus en plus de Français considèrent l’investissement immobilier comme une source fiable de revenus complémentaires pour leur retraite.

Un placement sûr
Autrefois, pour placer ses économies, il y a avait, le Livret A, les assurances-vie… Un sondage Ifop commandé par la banque de conseil en gestion du patrimoine UFF montre que les choses ont changé et surtout met en évidence l’intérêt grandissant des Français dits patrimoniaux (ménages détenant déjà des valeurs immobilières) pour l’investissement locatif et, plus particulièrement, pour le rendement élevé qu’il permet de dégager… Ainsi, ce dernier connaît une forte hausse, avec 57% d’opinions favorables en 2015 contre 50% en 2014. Un signe qui ne trompe pas : l’investissement dans la pierre est désormais au même niveau que les assurances-vie, en perte de vitesse.

Les résidences de services et l’ancien ont le vent en poupe
Côté achat, 56% des Français patrimoniaux s’orientent vers l’ancien. N’oubliez pas que faire des travaux dans l’ancien permet de déduire ses charges ! Et si la dernière loi de défiscalisation Pinel a redonné confiance aux investisseurs, l’investissement locatif dans le neuf ne recueille que 41% des intentions d’achat. En réalité, ce sont les résidences de services qui sont les plus prisées, particulièrement celles pour seniors ou étudiants pour 53% des ménages interrogés. Les raisons évoquées sont la simplicité de la procédure et de l’abattement fiscal (50% des loyers sont exemptés d’impôt) ainsi que l’assurance de percevoir un loyer. Et tant pis, si parfois, le taux de rentabilité est un peu plus bas.

O.D. / Bazikpress © Sergione

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée